• الإثنين 29 مايو 2017
  • المدير العام : شاطر حسن
  • مدير النشر ورئيس التحرير: محمد زرود
  • فريق العمل

تابعنا على الفايسبوك

أشترك معنا بالقائمة البريدية



أضيف في 27 غشت 2016 الساعة 14:57


Valeurs et principes au cœur de la vision royale pour l’Afrique et la lutte contre le djihadisme



tamazirtpress


Le discours de Sa Majesté le Roi Mohammed VI adressé à la nation marocaine à l’occasion du 63ème anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple est un véritable espoir. Il est au-delà du souvenir, un appel pressant à la nécessité pour l’Afrique d’intégrer le socle fondamental des « valeurs et principes qui ont inspiré aux générations précédentes la volonté de construire le présent et d’aborder l’avenir en toute confiance. ».

C’est un discours profondément guidé par la foi d’un Roi en l’Afrique ! Fortement préoccupé par l’avenir du continent africain trop marqué par les séquelles de la colonisation qui hypothèquent son développement et sa sécurité et engendrent les conflits, l’émigration et la prolifération de groupes extrémistes, le Roi Mohammed VI souhaite raviver cet esprit de solidarité entre les peuples qui a présidé aux indépendances sur le continent africain pour faire face aux causes et aux défis communs.

Sa Majesté aspire en effet à une Afrique émancipée, à un continent pacifié et maître de son destin, au service du développement humain et du citoyen africain ; une Afrique qui soit à même de traiter des préoccupations communes dans le cadre d’une politique solidaire, mutuellement profitable. L’Afrique en a les capacités. Détermination, potentiel humain et ressources naturelles en sont les ingrédients. Le Maroc entend bien continuer à s’investir dans son espace naturel africain.

Le royaume occupe depuis toujours une place stratégique, animé par « des sentiments sincères d’affection et de considération, des liens humains et spirituels profonds et des relations de coopération fructueuse et de solidarité concrète» qui dépassent la simple appartenance géographique. Son retour dans le giron institutionnel continental en serait le prolongement naturel et légitime. Sa Majesté le Roi Mohammed VI plaide pour la dignité du citoyen africain. Il accorde une attention particulière aux migrants subsahariens et appelle à « une approche humaine intégrée qui protège leurs droits et préserve leur dignité ».

Une approche mise en place par le Maroc dans le cadre de la politique de régularisation des migrants et qu’il entend défendre lors du Forum mondial pour la migration et le développement en 2017 et 2018, qu’il coprésidera avec l’Allemagne. Dans ce cadre migratoire, Sa Majesté le Roi du Maroc est fortement préoccupé par une frange de la diaspora marocaine minée par le nouveau phénomène du terrorisme djihadiste en Europe.

On ne peut que saluer la démarche d’un Roi qui exhorte les Marocains à ne pas céder aux sirènes du djihadisme, fondamentalement contraire aux préceptes de l’Islam et aux traditions séculaires marocaines ouvertes sur le monde, prônant les valeurs de solidarité, de paix et de vivre ensemble.


Face à l’obscurantisme, l’autorité de la Commanderie des Croyants a un rôle fondamental à jouer pour contrer ceux qui prétendent agir au nom de la religion. En rappelant le sens du mot Jihad et ses conditions, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a sapé et déconstruit le discours des djihadistes, étayant par des versets du Coran l’illicéité, l’immoralité et la mécréance des terroristes et soulignant que les « terroristes qui agissent au nom de l’Islam, ne sont pas des musulmans ».

Il est vrai que l’approche sécuritaire marocaine en matière de lutte contre le terrorisme intègre la sécurité religieuse et la promotion d’un Islam éclairé fondé sur le rite malékite dont le Roi du Maroc est garant et constitue sans conteste un rempart contre l’extrémisme. Voilà de trop nombreuses années que nous espérions ce discours.

Nous avons si souvent tiré la sonnette d’alarme quant aux risques d’embrigadement d’une jeunesse issue de l’immigration marocaine par des mouvements intégristes confortablement installés en Europe. Nous avons interpellé les autorités tant en Europe et en Belgique en particulier, qu’au Maroc. Il était temps de faire valoir ce référentiel identitaire marocain incarné par la Commanderie des Croyants et si mal connu notamment par les jeunes. L’heure est venue de renouer avec les valeurs et les principes d’un islam ouvert sur la modernité, porteur de valeurs démocratiques, basé sur les droits fondamentaux et les libertés publiques. Nous encourageons les autorités des pays de résidence à œuvrer en ce sens avec le Maroc que pour que puisse se dégager un islam européen mettant à l’abri les générations montantes de toute forme d’extrémisme.

Latifa Aït-Baala, Présidente de l’EuroMed-CDC

(Centre EuroMed de Coopération et Diplomatie Citoyenne)

Résidence Palace - Rue de la Loi 155 bte 18 - 1040 Bruxelles – Belgique

 





 

أضف تعليقك على الخبر
* كاتب التعليق
* عنوان التعليق
  * الدولة
* التعليق



Pour faire valoir le droit des femmes au partage des terres collectives

La cérémonie de l’excellence

Pour une meilleure protection des Droits de l’enfant

Lycée Moha ou Hamou, BENI MELLAL Des résultats satisfaisants

les pratiques racistes contre les amazighes en Afrique du nord

Coup d’envoi de l’opération de distribution des denrées alimentaires.

Des mesures sont prises par les autorités locales dans le dessein d’organiser le commerce informel à Beni Mellal

Haro sur les accidents de la circulation

Encore un autre accident de la circulation !!!!!!

LES PETITS YEUX DE TAROUDANT